Follow us:

Lucie pratique la Langue des Signes bébé avec Adam

par le signe interview lucie adam comptines signées

Lucie pratique la Langue des Signes bébé avec Adam depuis qu’il a 6 mois. Elle témoigne et nous raconte comment les signes l’ont aidée à se rapprocher de son fils.

Comment en êtes vous arrivée à souhaiter apprendre la Langue des Signes Bébé ?

J’avais quelques personnes parmi mes connaissances qui pratiquaient la Langue des Signes Bébé avec leur petit, et j’avais un peu lu sur le sujet dans des bouquins traitant des nouvelles formes de parentalité. Ca m’avais déjà un peu intriguée, puis j’ai vu à la télé plusieurs reportages sur la pratique de la Langue des Signes Bébé en crèche, où ils montraient que c’était de plus en plus répandu.

Etant en congé parental, j’avais beaucoup de temps avec mon fils, et je cherchais des activités à faire avec lui. La Langue des Signes Bébé m’avait paru quelque chose de sympa à faire ensemble, alors je me suis dit : « pourquoi pas ? »

Du coup comme j’aimais bien le concept, j’ai commencé à chercher une formation. Je n’ai pas trouvé d’ateliers parents-enfants près de chez moi, alors j’ai choisi de suivre une formation sur internet.

Vous dites que vous aimiez bien le concept. Qu’est-ce qui vous a attirée en premier dans la Langue des Signes Bébé ?

Avec la Langue des Signes Bébé, j’avais vraiment envie d’avoir avec lui des échanges un peu différents, d’établir une vraie communication.

Avec Adam, au début, ça a été vraiment compliqué. Il a fait énormément de coliques, pendant très longtemps. Il pleurait beaucoup et souvent, ça a été vraiment très dur pour moi. Du coup j’avais vraiment envie d’avoir avec lui des échanges un peu différents, d’établir une vraie communication.

Pour les coliques c’est pas vraiment un remède 😉

Non, mais avec les coliques je me suis sentie tellement impuissante que par la suite j’ai vraiment eu besoin de trouver un moyen pour communiquer avec lui, de répondre à ses pleurs, à la détresse de mon enfant.

Etablir un nouveau mode de communication vous a permis de vous sentir un peu moins impuissante, même sans retour de la part de votre fils ?

Oui ! Pour mieux répondre à ses attentes mais aussi pour être active, pour être moteur dans la communication, et non pas de seulement subir la frustration du manque d’échanges.

Après, les mois passant, il se fait de mieux en mieux comprendre, je perçois plus facilement la raison de ses pleurs, du coup ça a quand même évolué un peu, mais c’est vrai qu’au début c’est pas toujours facile

Et-ce que vous aviez essayé, concrètement, de vous imaginer signant avec votre fils, avant même de commencer votre formation?

En fait autant je m’imaginais assez bien signer avec lui, autant j’ai du mal à l’imaginer signant avec moi. Il est encore petit, il n’a jamais signé, donc j’ai un peu de mal à me projeter aussi loin.

Quand vous avez commencé, quelles étaient vos attentes, vos doutes et vos espoirs vis à vis de la Langue des Signes Bébé ?

Est-ce qu’il va signer ou pas ? ça c’est une vraie attente. Au delà de ça même si ça marche pas, je me rends compte que quand je signe avec lui il y a un vrai échange, surtout sur les comptines. C’est un truc de fou les comptines! Là le signe prend tout son sens, ça fait vraiment partie de la chanson, il est captivé.

Après c’est vrai que s’il ne signe pas, c’est qu’il aura trouvé d’autres moyens de se faire comprendre, mais j’aimerais bien qu’il signe. Je pense que ça doit être assez extraordinaire quand il fait ses premiers signes. Juste pour ça vaut le coup d’essayer le truc ! Avoir l’opportunité de créer une nouvelle forme de communication avec son bébé, je trouve ça juste trop précieux, ça mérite d’être tenté.

Et en pratique, est-ce que ce que vous avez découvert correspond à vos attentes?

En fait ça a plutôt été une bonne surprise! Dès le premier cours, c’était vraiment sympa, j’étais toute excitée, un peu comme un enfant qui apprend une langue étrangère. Mais le vrai truc qui a été une bonne surprise c’est les comptines. Je ne pensais pas qu’il y en aurait autant alors que c’est vraiment génial, on devrait en faire avec tous les enfants. C’est franchement super sympa, et j’ai pu le mettre directement en pratique.

Les comptines signées c’est vraiment génial, on devrait en faire avec tous les enfants. Et on peut les mettre directement en pratique!

Il y avait aussi l’excitation de faire une nouvelle activité, d’apprendre des nouveaux mots, et le soir de tout montrer au papa, de signer ensemble les mots qu’on a appris.

Alors certes il y a des mots qu’après on utilise plus ou moins, ou qu’on va oublier, mais on ressort du cours avec quelque chose qui est directement applicable, et ça c’est vachement sympa : moi je me suis amusée pendant une demie heure, et pendant le reste de la journée, je peux m’amuser à montrer tous les signes que j’ai appris à mon bébé, et au papa quand il rentre le soir.

Quel âge avait Adam quand vous avez commencé à signer avec lui?

6 mois. Il se retournait depuis un petit moment déjà, mais que du dos sur le ventre, pas du ventre sur le dos. Il ne tenait pas encore assis, il essayait d’avancer mais il n’y arrivait pas.

Qu’avez vous pensé de cet âge pour commencer à signer ?

6 mois pour commencer c’est pas mal je trouve, parce que ça laisse le temps de bien s’approprier les signes. Aujourd’hui il a 9 mois, et je vois que c’est vraiment différent. On voit vraiment qu’il y a un échange et qu’il comprend, alors qu’à 6 mois, il était éveillé, mais les échanges sont quand même différents. Du coup ça laisse le temps de bien de se préparer, de bien s’approprier les signes. A 6 mois ce qui a marché le mieux c’est quand même les comptines, où la il a tout de suite eu une réaction.

Comment avez-vous introduit les signes dans votre quotidien?

Au début, le premier cours apporte vraiment des signes de base, et on a envie de les utiliser tout de suite, donc tous ces signes là on les utilise vraiment beaucoup : papa, maman, le bain, changer la couche…

Moi il y en a que j’ai introduit systématiquement, qui sont toutes les
activités un peu répétitives de la journée, toutes les activités quotidiennes. Et après plus ponctuellement, par exemple quand il se fait mal, là j’essaie d’y penser, même si ça vient moins naturellement.

langue des signes bebe thème fruits legumes printemps ete
Pour l’instant c’est vrai que c’est beaucoup les signes de base, on verra un peu plus tard pour les détails. Je pense que j’y reviendrai par la suite, mais il y a aussi des âges qui correspondent : à 6 mois je n’avais pas encore commencé la diversification, donc c’est vrai que tout ce qui concernait l’alimentation, par exemple les légumes, je ne les utilisais pas, mais dès que j’ai commencé j’ai eu envie de les connaître.

Avez vous rencontré des difficultés à signer avec votre fils?

Effectivement, j’ai un peu de mal à signer en public. Déjà quand je suis avec d’autres personnes, je suis un peu moins 100% avec lui du coup j’y pense moins, et peu être il y a un peu de pudeur aussi. Du coup c’est vrai que quand je suis avec d’autres personnes, à part le papa bien sûr, je n’ai pas réussi à franchir le cap et me désinhiber suffisamment pour le faire face à d’autres gens. Ceci dit, ça changera peut-être quand lui signera aussi ?

Est-ce qu’il y a d’autres personnes de son entourage qui signent avec lui ?

Le papa un petit peu, pas énormément mais un peu quand même. Après je me dis que c’est dommage par exemple que la nounou ne signe pas. J’aimerais bien, quand je vais le laisser chez elle, s’il signe, au moins pouvoir lui transmettre ce que ça veut dire, comment il le fait, tout ça. Même si elle ne signe pas, ce serait dommage s’il essaie de lui dire quelque chose qu’elle ne comprenne pas. L’idéal serait que sa nounou signe aussi avec lui !

Quelles ont été les réactions de votre entourage vis à vis de votre démarche?

La plupart de gens ne connaissent pas vraiment le concept, du coup ça suscite quand même pas mal

La Langue des Signes Bébé a réellement participé à son éveil: j’ai beaucoup communiqué avec lui, fait attention à lui, ça crée un lien très fort.

d’interrogations : qu’est-ce que c’est ? à quoi ça va te servir ? Est-ce que ça ne va pas freiner l’apprentissage du langage ?

Du coup j’explique que de toute façon on signe déjà avec les enfants, quand on leur fait chut, coucou, au revoir.Et le fait aussi que ce soit de plus en plus répandu dans les crèches montre que ça a un vrai intérêt, y compris pour les professionnels de la petite enfance. Mais c’est tout de même une remarque qui revient assez souvent.

Avez vous été blessée ou gênée par certaines de ces remarques ?

Non, car dès qu’on a affaire à des gens qui connaissent ou qui en ont déjà entendu parler les retours sont super positifs. Par exemple on s’est rendus compte que mon compagnon a un collègue qui signe avec sa fille, que ça se passe bien et qu’ils ont ravis. En fait il y a des gens qui signent en famille autour de nous, mais on ne le sait pas forcément.

Après c’est quand même assez intime comme démarche, c’est un peu comme l’allaitement. Du coup comme c’est une décision personnelle, les réactions des autres on s’en fiche un peu au final. Mais c’est aussi probablement pour ça que je préfère ne pas signer en public, parce que c’est intime.

Ceci dit généralement les gens trouvent ça plutôt sympa et original, mais il y a encore un peu de travail à faire pour que ce soit mieux reconnu.

Est-ce que votre pratique de la Langue des Signes Bébé a modifié quelque chose dans votre relation avec votre fils, malgré le fait qu’il ne signe pas encore?

Par les comptines je capte beaucoup plus facilement son attention. Les premiers signes il me regardait avec de grands yeux !

Je suis aussi plus dans une démarche active d’écoute et d’observation, je me mets à son niveau, tout ça directement dans l’échange avec le petit bonhomme !

Je vois aussi que lui me regarde différemment, il fait attention. Il se demande ce que je fais avec mes mains J En plus les signes sont souvent très imagés, avec beaucoup d’expressions du visage, et ça le fait bien rigoler ! C’est un vrai truc en plus dans notre relation.

Et Adam il en est où maintenant?

C’est un petit garçon qui montre très bien ce qu’il veut, qui ne signe pas encore, mais ça ne va pas tarder j’en suis sûre. En ce moment il est dans une phase ou il montre très bien ce qu’il ressent, ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas, il pointe du doigt, il communique beaucoup c’est vraiment chouette.

Le fait de pratiquer la Langue des Signes Bébé y a certainement contribué : ça m’a rendue très attentive, et lui aussi. Je pense que ça a participé aussi à son éveil, vu que du coup j’ai beaucoup communiqué avec lui, fait attention à lui, ça crée un lien très fort.

Dans tous les cas je ne regrette pas, même s’il ne signe pas c’est quelque chose à faire.

 

Retrouvez ici quelques livres pour parler aux tout-petits de leur maman, des mamans en général et et du lien d’attachement:

 

 

Et vous, quel âge avait votre bébé quand vous avez commencé à signer avec lui?

A propos de

Maman passionnée par la Langue des Signes Bébé, j'ai créé "Par Le Signe" en 2016, pour aider d'autres parents à accompagner leurs enfants vers la parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.