Follow us:

Développement du langage de 6 à 12 mois: les premiers mots

par le signe développement langage 6 a 12 moi premiers mots

Au cours de ses six premiers mois de vie, vous avez appris à comprendre votre bébé sans la parole, à interpréter ses cris, ses pleurs, ses babils et sa gestuelle. Vous commencez probablement à attendre, avec plus ou moins de patience… ses premiers mots !

 

 

Gardez bien en tête que les fourchettes d’âge données dans cet article sont des moyennes : statistiquement, ils ne concernent qu’un enfant sur deux. L’apprentissage du langage est long et complexe, et la plus grande aide que vous pouvez apporter à votre bébé dans ce domaine est la patience : respectez son rythme d’apprentissage. Si vous avez un doute sur son bon développement, votre interlocuteur principal reste son pédiatre. Internet regorge de groupes et de forums où chacun parle de son vécu, mais rien ne vaut les conseils d’un professionnel de santé.

6 à 8 mois : il se spécialise

Le babil se précise

A partir de 6 mois, votre bébé commence à articuler certaines syllabes de manière assez précise : « pa », « ma », « ba ». Il produit des consonnes et des voyelles. Ces sons ne sont au début liés à rien de précis, mais vous pouvez l’aider à donner du sens à son babillage en montrant et en nommant ce qui l‘entoure et ce qui l’intéresse.

La variété, la fréquence et la répétition des sons qu’il émet vont se diversifier avec le temps, jusqu’à ce qu’il produise ses premiers mots vers l’âge d’un an.

Il se rapproche de sa langue maternelle

Votre bébé perd progressivement sa capacité à produire tous les sons possibles, pour se spécialiser dans ceux de sa langue maternelle, dans le but de mieux les maîtriser

Ce babillage est influencé par sa langue maternelle : son rythme et sa mélodie tendent à s’en rapprocher. Quand il babille seul, les sons qu’il produit sont assez variés, mais quand il interagit avec un adulte, la durée des syllabes semble s’approcher de celles de son interlocuteur.

Votre bébé perd progressivement sa capacité à produire tous les sons possibles, pour se spécialiser dans ceux de sa langue maternelle, dans le but de mieux les maîtriser : il exerce son appareil phonatoire de la manière la plus efficace possible en fonction de son environnement.

8 à 10 mois : l’attention conjointe

Son environnement influence son babil

Certains bébés sont des grands bavards, et d’autres de petits timides : la quantité (et le volume) des sons produits est très variable d’un bébé à un autre, c’est tout à fait normal. A cet âge, votre bébé commence à modifier progressivement les sons qu’il produit en fonction de son environnement. Certains enfants semblent « imiter » les sons produits par les autres, et poursuivent ainsi les « dialogues » parent-enfant qu’ils ont découvert quelques mois plus tôt.

Les plus précoces commenceront à utiliser ces sons pour désigner quelque chose de bien précis : c’est l’apparition de la « référence », qui précède les premiers mots.

Le pointage du doigt et l’attention conjointe

Les vocalises de votre bébé évoluent, son langage corporel aussi : il communique par le regard, les sourires, les mimiques… Il tient maintenant assis, et une fois ses mains libérées, il peut plus facilement les utiliser dans le but de communiquer : il commence à pointer du doigt.

C’est une étape très importante, notamment pour les parents qui pratiquent la Langue des Signes Bébé : il a de lui-même appris à associer un geste (pointer) à une signification précise (« regarde maman ! »). Il cherche à attirer votre attention, à vous montrer ce qui l’intéresse ou l’interpelle : c’est l’attention conjointe, qui permet de désigner un objet ou une action à distance.par le signe développement langage 6 a 12 moi premiers mots

Le rôle des interactions sociales

Comme dans le cas de l’attention conjointe, votre bébé cherche à communiquer pour agir sur autrui: c’est tout l’intérêt de la parole! Il est donc friand d’échanges, de nouveaux mots, curieux de nouveaux sons, à produire ou à écouter. C’est l’occasion de lui parler, de lui chanter des comptines et de lui décrire ce que vous voyez.

De la même manière, quand l’occasion se présente, les bébés ont tendance à chercher les interactions avec d’autres enfants du même âge (à la crèche, chez la nounou). Ces interactions jouent un grand rôle dans les apprentissages sociaux, et sont pour lui autant d’occasion de saisir la différence entre les productions vocales d’un adulte et celles d’un bébé.

10 à 12 mois : dernière ligne droite avant les premiers mots !

Pas de pression…

En règle générale, bébé va prononcer ses premiers mots vers l’âge d’un an. Beaucoup de parents ont donc plus ou moins en tête que leur enfant saura dire « papa » ou « maman » pour le jour de son premier anniversaire… et l’encouragent dans ce sens. Les encouragements et les félicitations sont effectivement de puissants moteurs pour votre bébé. Mais attention à ne pas trop en faire !

S’il ressent chez vous un stress, ou une tension particulière centrée sur le langage, il pourrait se retrouver frustré de ne pas y arriver – alors qu’il est tout à fait normal qu’un enfant de 11 mois ne parle pas encore. Ce stress et cette frustration, s’ils sont trop importants, peuvent facilement se transformer en barrière : comme un athlète, il risque de s’écrouler sous la pression 🙂

Alors soyez patients, observez le, échangez avec lui, lisez lui des livres et racontez lui des histoires… et faites lui confiance ! Si toutefois le par le signe développement langage 6 a 12 moi premiers motsmanque de communication formelle avec votre bébé vous pèse vraiment trop, vous pouvez tout à fait pratiquer la Langue des Signes Bébé : en signant, il communique déjà avec vous. La pression baisse de votre côté, il se sent moins frustré et goûte déjà aux joies de la communication : signer le met en appétit pour la suite.

Il parle peu, mais comprend beaucoup !

La compréhension précède la production. En clair, votre bébé comprend bien plus de choses qu’il n’est capable d’en exprimer : un bébé de 12 mois comprend en moyenne une cinquantaine de mots.

Il est donc capable de comprendre des phrases simples, comme par exemple « ton doudou est sur lachaise », « il est l’heure d’aller au lit ». Cependant, il a une compréhension « lexicale » des phrases, c’est à dire qu’il saisit de manière isolée les mots qu’il connaît dans la phrase (doudou-chaise) et les interprète en fonction du contexte, de votre gestuelle et de votre intonation.

votre bébé comprend de manière isolée les mots qu’il connaît dans la phrase et les interprète en fonction du contexte, de votre gestuelle et de votre intonation.

C’est pourquoi lorsque l’on pratique la Langue des Signes Bébé, on ne signe que les mots-clés : on lui facilite la compréhension en soulignant les mots qui donnent du sens à la phrase.

Quel sera son premier mot ?

Les paris sont lancés : papa ou maman en premier ? Ne soyez donc pas déçus si son premier mot est « pipi », « caca », ou « dodo » 🙂

Généralement, les premiers mots sont composés de deux syllabes identiques : c’est le prolongement naturel du babil des mois précédents. Dans le premier article sur le développement du langage, je vous avais parlé de l’anticipation créative : si votre bébé s’est progressivement familiarisé avec la production du son « ma », il va essayer plusieurs combinaisons, par exemple « mamama »,
« mahhhh »-« mahhhh », puis « mama » et là quelle est votre réaction ? « Maman ? Tu as dit maman ? Oh mon chéri tu parles !!!! Tu as dit maman !!! » 🙂 Et là, votre bambin comprend qu’il a fait quelque

Si votre bébé émet un son qu’on peut raisonnablement interpréter comme un mot, n’hésitez pas à le faire, et à le lui dire !

chose d’extraordinaire. Et comme ça semble vous faire tellement plaisir, il recommence… C’est parce que vous choisissez de voir certains mots dans des successions de syllabes que dans sa tête le lien se fait entre un son qu’il émet et cette même signification.

Donc en clair : s’il émet un son qu’on peut raisonnablement interpréter comme un mot, n’hésitez pas à le faire, et à le lui dire ! Que ce soit papa, maman ou tout autre chose. Une fois qu’il aura acquis la logique, les autres mots viendront assez vite.

 

Et pour vous encourager à proposer de nouveaux mots à votre bébé, et attirer son attention, voici une petite sélection d’imagiers sonores:

Et vous, quel a été le premier mot de votre bébé ?

A propos de

Maman passionnée par la Langue des Signes Bébé, j'ai créé "Par Le Signe" en 2016, pour aider d'autres parents à accompagner leurs enfants vers la parole.

1 Commentaire

  1. Partages: Interview #4 : Camille – créatrice de Par Le Signe ! – ColombesMum & PetitBout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.