Follow us:

Développement du langage de 1 à 2 ans: les premières phrases

par le signe développement langage 1 a 2 ans premières phrases

Le parcours des premiers mots aux premières phrases peut parfois sembler long… mais il est tellement riche et complexe! Découvrez par quelles étapes va passer votre bébé avant de vous dire « merci maman! »

 

 

Les fourchettes d’âge données dans cet article sont des moyennes : statistiquement, ils ne concernent qu’un enfant sur deux. L’apprentissage du langage est long et complexe, et la plus grande aide que vous pouvez apporter à votre bébé dans ce domaine est la patience : respectez son rythme. Si vous avez un doute sur son bon développement, votre interlocuteur principal reste son pédiatre. Internet regorge de groupes et de forums où chacun parle de son vécu, mais rien ne vaut les conseils d’un professionnel de santé.

12 A 18 mois : du babillage au langage

Les premiers mots

Si votre bébé n’a pas encore prononcé ses premiers mots, ça ne va pas tarder. D’autres suivront, même si au début l’acquisition du vocabulaire est assez lente. La progression est très variable d’un enfant à l’autre, mais à titre indicatif un bébé de 18 mois prononce en moyenne une vingtaine de mots. On considère que le babillage devient langage quand un enfant est capable de conceptualiser quelque chose (il arrive à se représenter un objet dans sa tête même s’il ne l’a pas sous les yeux), et de lui attribuer une étiquette-mot. Ceci dit, il arrive souvent que cette étiquette soit assez éloignée du mot tel qu’un adulte le prononcerait 🙂

Les mots fourre-tout

Le nombre de combinaisons de deux syllabes étant limité, on constate souvent qu’un même son  peut désigner une grande variété d’objets: ce sont des mots « fourre-tout »

Le répertoire des syllabes que votre bébé arrive à prononcé reste cependant restreint, notamment parce que les os et les muscles qui participent à la parole n’ont pas fini leur croissance. Le nombre de combinaisons de deux syllabes étant ainsi limité, on constate souvent qu’un même son (« papo ») peut désigner une grande variété d’objets (chapeau, bateau, pantalon). On apprend donc à les interpréter en fonction du contexte, de l’intonation et du langage corporel.

Il faut alors jouer aux devinettes, mais il suffit de voir le visage de votre bambin s’éclairer quand vous tombez juste pour comprendre que lui, il savait pertinemment ce qu’il racontait depuis le début ! En grandissant, sa diction va se préciser et s’affiner, et les mots fourre-tout vont (très) progressivement disparaître.

Les mots-phrases

A cet âge, un seul mot équivaut souvent pour votre enfant à une phrase entière : « papa » peut vouloir dire « c’est le chapeau de papa », « papa rentre à la maison », ou « où est papa ? » . De la même façon que pour les mots fourre-tout, c’est par la méthode essais-erreurs que vous arriverez à comprendre la signification de ces premières phrases.

on a tendance à penser qu’une fois le premier mot prononcé, le reste va se dérouler tout seul. Hélas non ! Son apprentissage de la parole ne fait que commencer 

C’est une période assez frustrante pour les enfants comme pour les parents : en effet, on a tendance à penser qu’une fois le premier mot prononcé, le reste va se dérouler tout seul. Hélas non ! Son apprentissage de la parole ne fait que commencer ! Soyez patients, observez, écoutez, reformulez… et bien sûr continuez à lui parler de manière construite : c’est en vous écoutant qu’il va progresser.

18 à 24 mois : l’explosion lexicale et les premières phrases

L’explosion du langage : une phase limitée dans le temps

Vers 18 mois, votre bébé va traverser une phase durant laquelle il va commencer à prononcer beaucoup par le signe développement langage 1 a 2 ans premières phrasesde nouveaux mots, parfois même jusqu’à plusieurs par jour. Il vous imite, essaie de répéter les mots que vous lui proposez, et pointe du doigt tout ce qui l’entoure pour que vous lui nommiez. Profitez-en ! Cette phase est limitée dans le temps, de quelques jours à quelques semaines en fonction des enfants.

Pour aider votre bébé à progresser, parlez-lui : ne vous limitez pas au seul mot demandé, proposez-lui des descriptions complètes. Il vous demande de désigner une « balle » ? C’est « une jolie balle rouge posée sur le tapis du salon ». Complétez les mots qu’il prononce, reformulez ce qu’il vous dit en phrases complètes (quitte à vous tromper, ce n’est pas grave, il vous le fera savoir !).

En procédant ainsi, d’une part vous lui donnez plus de vocabulaire à un moment où il y est très réceptif, mais vous lui donnez aussi des exemples de phrases, ce qui va l’aider à préparer l’étape suivante des premières phrases. Vous l’aidez également à construire sa pensée, son langage et sa compréhension du monde.

Les premières phrases : le style télégraphique

Si les mots isolés sont de plus en plus nombreux, précis et diversifiés, entre 20 et 24 mois, ils se combinent peu à peu en phrases de deux mots : « papa mimon » pour « papa est rentré à la maison »

Complétez les mots qu’il prononce, reformulez ce qu’il vous dit en phrases complètes

par exemple. Votre bébé associe parfois deux noms, parfois un nom et un verbe.

L’ordre des mots dans les premières phraes n’a cependant rien de grammatical : généralement le plus important vient en premier. Il va également utiliser l’intonation, le regard et la gestuelle pour préciser sa pensée.

Les questionnements : une soif d’apprendre à encourager

« Cékoiça », « Iléou » ? Ces questions, composées d’une contraction de plusieurs mots pour n’en former qu’un seul, apparaissent généralement en même temps que les premières phrases de deux mots. Elles correspondent à un besoin d’enrichissement de son vocabulaire : certes, il vous pose cinquante fois la même question, mais pour lui le but du jeu n’est pas du tout d’obtenir cinquante fois la même réponse ! Même si c’est la réponse correcte que vous lui donnez… D’ailleurs si vous lui retournez la question, vous verrez que généralement il en connaît la réponse. Ce qui ne l’empêchera pas de continuer !

Ce qui l’intéresse, c’est le contenu de vos réponses : les mots nouveaux, les structures des phrases, les intonations, les synonymes

Ce qui l’intéresse, c’est le contenu de vos réponses : les mots nouveaux, les structures des phrases, les intonations, les synonymes… toute la richesse de la langue en fait. Faites l’expérience : plus vos réponses seront longues et détaillées, moins de fois vous aurez à répondre à la même question 🙂 Le summum du questionnement étant le redouté « pourquoi ?», qui n’arrivera pas avant 2 ans et demi / trois ans.

Et ensuite… quoi ?

Vers la fin de sa deuxième année, un enfant saura prononcer 250 à 300 mots en moyenne, et il fera des phrases de deux mots. Le chemin à parcourir est encore long, mais vous serez déjà en mesure de « discuter » ensemble de son environnement direct.

Pour continuer à l’encourager dans cette voie, parlez-lui en utilisant des mots les plus précis possible, favorisez les interactions sociales avec d’autres enfants du même âge ou un peu plus âgés, chantez-lui des comptines, et lisez-lui des histoires adaptées à son âge.par le signe développement langage 1 a 2 ans premières phrases

Montrez lui que vous prenez plaisir à communiquer avec lui et avec les autres personnes qui l’entourent, jouez avec le mots et les sons : c’est quand on s’amuse que l’on apprend le mieux ! Et si la prononciation de certains mots reste approximative, c’est normal : ne le reprenez pas de manière directe, mais reformulez, et continuez à lui donner le bon exemple 🙂

Et pour encourager l’enrichissement du vocabulaire de votre enfant, voici une sélection d’imagiers adaptés aux petits:

A propos de

Maman passionnée par la Langue des Signes Bébé, j'ai créé "Par Le Signe" en 2016, pour aider d'autres parents à accompagner leurs enfants vers la parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.